Rechercher
  • Sophie Perdrix

Ma lettre au Père Noël (Berset)

En mars 2020, probablement comme beaucoup d'entre nous, j'accuse le choc. Stupéfaction, peur, incompréhension, fascination... On a beau lire des tas de trucs sur l'effondrement de nos sociétés thermo-industrielles, lorsque quelque chose d'aussi bouleversant survient, on n'est pas vraiment préparé. J'étais décontenancée par la situation, essayant à la fois de comprendre ce qui se passait et de soigner une bronchite. J'étais malade, le monde entier également. On était en phase.


Pour être tout à fait honnête, j'ai rapidement nourri l'espoir d'un réveil écologique. Un état d'esprit qui n'était pas vraiment nouveau certes. Mais, cette fois-ci, suivant "la messe" (les CDP du Conseil Fédéral) semaine après semaine, j'étais vraiment admirative du style oratoire de notre Conseiller Fédéral en charge de la santé. Bien décidée à lui dire que je pense qu'il est la personne qu'il nous faut pour communiquer sur l'urgence écologique, j'ai donc pris ma plume et j'ai écrit à Alain (Berset).


J'aurais pu le suivre sur Facebook, Twitter ou LinkdeIn. J'aurais pu liker ses posts. J'aurais pu essayer ainsi d'entrer en communication avec lui en clavardant sur la place publique numérique, dans l'espoir d'un jour atteindre Alain et non l'un.e de ses communicateurs.trices. Oui j'aurais pu faire tout cela. Mais je lui ai envoyé une lettre. "Oldschool", sincère, appliquée.

Bon... J'ai été aussi sage que j'ai pu en 2020. Pourtant, je n'ai toujours pas reçu de réponse à ma lettre. Peut-être aura-il un peu de temps au printemps prochain, après la troisième vague ?


Pour un tournant écologique. Pour du courage politique au service de notre planète. Pour la santé des être humains et des éco-systèmes.


Peut-être en 2021?!


D'ici là, prenez soin de vous et de toutes belles fêtes à chacun-e!

Pour lire mon article tiré de ma lettre à Alain Berset, c'est ici: https://vision2035.ch/fr/si-javais-ecrit-a-alain-berset/

Illustration: Andreas Bachmann


9 vues0 commentaire